Réduire ses déchets


Le meilleur déchet est ... celui qu'on ne produit pas !

 

La prévention des déchets consiste à :

  •  éviter, réduire ou retarder l'abandon de produits ou de substances qui contribueront aux flux de déchets 
  • limiter la nocivité des déchets eux-mêmes ou de leurs traitements (substances dangereuses et/ou difficiles à recycler).

Les enjeux de la prévention des déchets - volet de l’économie circulaire - sont les suivants :

  • une économie des matières premières non renouvelables
  • la limitation des impacts sur l’environnement
  • les économies financières liées au traitement du déchet.

La réflexion autour de la prévention se fait depuis l'extraction des matières, aux usines de transformations, aux distributeurs, aux consommateurs jusqu'à la génération du déchet.

  

Que dit la loi ?

Depuis plusieurs années, la réglementation concernant les déchets n’a cessé de se préciser :

  •  2014-2020 : le Programme national de prévention des déchets fixe 55 actions de prévention jusqu’en 2020 concernant l’ensemble des acteurs économiques.
  • 2010 : le Grenelle 2 prévoit la définition d’un programme local de prévention des déchets ménagers et assimilés par les collectivités territoriales responsables de la collecte et du traitement des déchets.
  • 2009 : le Grenelle 1 relance la politique de prévention des déchets, en promouvant notamment l’écoconception des produits.
  • 2006 : le plan national de soutien au compostage domestique prévoit d’accompagner et soutenir les opérations de compostage.
  • 2004 : le plan national d’actions de prévention des déchets 2004-2012 est lancé.

 

Un objectif national

La loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte fixe un objectif de réduction au niveau national de 10% des déchets ménagers et assimilés.

Entre 2010 et 2016, le gisement des déchets traités par le SDEDA a évolué ainsi :

  • - 6,92 % en tonnes 
  • - 8,66 % en kg/habitant.

 

10 conseils pour agir chez soi

  • J’utilise un sac ou un cabas
  • J’achète à la coupe ou en vrac
  • J’achète des éco-recharges
  • Je limite les emballages
  • Je répare ou fais réparer
  • Je colle un autocollant « stop pub » sur ma boîte aux lettres
  • Je fais du compost
  • J’utilise les feuilles en recto-verso
  • Je fais une liste de course et achète la juste quantité
  • J’utilise une tasse/un mug au bureau

 Pour aller plus loin www.casuffitlegachis.fr