Le secret des petits papiers


Le secret des petits papiers

Une histoire écrite par la classe de CM2 Mme Manière - Ecole Jean Jaures - La Chapelle Saint Luc - 2008

C'était un vendredi matin, vers 5 heures.
Le camion de ramassage des ordures ménagères s'était arrêté juste devant l'immeuble.

Les ripeurs saisirent le conteneur et le vidèrent dans la benne.

Soudain, une enveloppe tomba par terre... mais personne ne s'en aperçut !

Quelques temps plus tard, une petite fille arriva, elle promenait son chien. Elle aperçut quelque chose par terre et le ramassa. Elle se rendit compte que c'était une enveloppe vide, alors elle se dit "Je vais la jeter dans ma poubelle."

Sur le chemin, l'enveloppe glisse sur le trottoir et la filette la ramassa et la serra plus fort.
- Eh ! Lachez-moi ! cria une petite voix dans sa main.

La petite fille s'exclama : 
- Ah, une enveloppe qui parle ! Comment est-ce possible ?
- Ecoute-moi, je suis une enveloppe en papier recyclé. Je me suis évadée car les gens qui m'ont jetés se sont trompés de poubelle. Je veux être de nouveau recyclée et je dois retourner à l'usine de retraitement des papiers. Veux-tu m'aider ?
- Oui, bien sûr, répondit la petite fille, je serais ravie d'apprendre comment on recycle le papier. Mais je ne connais pas le chemin.
- Mais tu n'as pas besoin de m'emmener à l'usine : il te suffit de me jeter dans une borne bleue.

La petite fille demanda au marchand de journaux : 
-Savez-vous où se trouve une borne bleue pour jeter les papiers ?

- Oui, dit-il, il y en a une juste au coin de la rue : j'y mets tous les jours les revues que je n'ai pas vendues.

La fillette courut jusqu'au coin de la rue et dit : 
- C'est là que je dois te quitter, crois-tu que nous nous reverrons ?
- Certainement, répondit l'enveloppe, je te ferai signe et nous pourrons nous revoir. A bientôt.
- A bientôt, petite enveloppe !

Quelques temps plus tard, un camion s'arrêta près de la borne bleue et la souleva au dessus de sa benne. Tous les papiers tombèrent et l'enveloppe se trouva précipitée en criant : "Hourra ! Je vais revivre !"

Pendant le trajet, la petite enveloppe retrouva des anciens amis : 
- Bonjour le journal, ça fait longtemps que l'on ne s'est pas vus !
- Ah ! Si tu savais, répondit le journal, je voyage beaucoup : j'en suis à mon 4e recyclage.

Une heure plus tard, le camion arrivait à l'usine de recyclage des papiers. 
- Eh, ne poussez pas les copains : tout le monde aura sa chance d'être recyclé !
- Oh là là, dit la cahier de mathématiques, j'ai peur, qu'est-ce qui va m'arriver ?
 - Ne crains rien, répondit l'enveloppe, nous allons prendre un bain puis nous allons nous mélanger en pâte, tu verras : c'est très agréable.

Quelques instants plus tard, tous les papiers sortaient du pulpeur. Le cahier de mathématiques s'exclama : 
- Oh ! Comme c'est relaxant, je suis tout propre et je me sens tout détendu !
-Tu vois, répondit l'enveloppe, ça ne fait pas mal et l'on se sent renaître !

Dans l'immeuble de la petite fille, les vacances étaient arrivées et elle pensait toujours à la petite enveloppe. Elle passait tous les jours devant la vitrine du libraire en espérant entendre la petite voix. Mais rien...

Puis, ce fut la rentrée. La fillette, déçue, s'assit un peu triste à sa place dans sa nouvelle classe.
La maîtresse distribuait les crayons, les livres et les cahiers. 
Soudain, une petite voix retentit sur la table : 
- Bonjour petite fille !
La petite fille tourna la tête pour savoir qui l'appelait.
- Regarde-moi, je suis ton nouveau cahier !
- Oh mon amie ! Comme je t'ai attendue : je suis tellement heureuse de te revoir.

Pour te garder toujours, je vais faire de toi mon journal intime et je t'écrirai mes secrets et mes pensées : nous ne nous quitterons ... plus jamais !

FIN

Je télécharge l'histoire.